restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

C’est fou ce qu’un bon repas peut influer sur l’humeur.
L’alchimie « courtoisie, bonne cuisine » qui transcende les sens, a parfaitement agi lors de notre déjeuner à La Condesa.
La cuisine du Chef Indra Carrillo et de son équipe est encore dans nos coeurs et nous a donné envie de revenir à peine la table quittée.

Cette nouvelle table a ouvert le 1er septembre, rue Rodier dans le quartier de la rue des Martyrs, à Paris (9ème).
Son Chef, Indra Carrillo, a 29 ans. Il est lauréat du prix du Jeune Chef Gault & Millau 2016.

restaurant la Condesa paris

Nous sommes arrivés tôt, pour déjeuner. La salle est sobre et élégante (24 couverts, pensez à réserver).
Nous avons été reçus avec courtoisie. Oliver Marchand, directeur de salle et sommelier, a l’expérience des grandes maisons et fait preuve d’une gentillesse et d’une écoute très agréables. Pas de véritable carte proposée (si ce n’est celle, bien conçue, des vins) mais une invitation à suivre en confiance le chef pour 3, 4 ou 6 étapes.

Nous n’aimons habituellement pas les « menu carte blanche surprises », mais Indra Carrillo nous a fait changer d’avis.

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

La cuisine de ce jeune chef voyageur est imprégnée de différentes cultures et techniques.
Parti du Mexique à 18 ans, Indra Carrillo a construit sa cuisine par de nombreuses expériences dans des villes et pays très différents : L’Inde, Barcelone, New York, Londres, le Danemark, l’Italie l’Espagne et la France …

Le premier plat (de la série de 4) consistait en un travail autour du céleri, en crudité et en granité servi avec tofu, bonite et craquant légèrement sucré. Etonnant, frais, bon.

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

Le deuxième plat nous a totalement séduit ; Des Saint Jacques mises en valeur par une émulsion de café (et certainement bien plus!).

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

L’assiette suivante concentrait des classiques français (pièce de viande, jus de viande et champignons, légumes) et japonais (algues) : Du veau servi en fine tranches, après avoir été roulé, mariné et cuit dans des algues de Kombu. Ce plat est servi avec haricots verts et salicornes cuisinés comme un risotto ; c’est délicieux.

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

restaurant La Condesa, Chef Indra Carrillo

Le dessert regroupant plusieurs éléments : glace gingembre (excellente) , ganache au chocolat blanc, biscuit, riz soufflé et figue aurait, à notre goût, pu rester plus simple pour terminer ce voyage déjà riche de saveurs…

Nous reviendrons vite.

Site du Restaurant La Condesa
Un menu tout végétal peut être envisagé

Share