_mg_6710-2

Linda Bedouet et Edouard Stalin sont des concentrés d’énergie, de détermination. Ils sont joyeux, courageux et ont choisi de démontrer pour convaincre. Deux forces vives, seulement deux* au départ pour créer à partir de zéro leur micro ferme maraichère, conduite en agroécologie et permaculture. Ils n’ont pas le même parcours mais leur présent depuis 4 ans est dédié à 100% à leur terre. Ce sont des passeurs de vie, des cultivateurs, des « néo-paysans », peut importe le nom qu’ils feront naitre dans votre esprit, ils sont surtout bien ancrés dans leur époque et dans le respect de la terre et de l’autre. Edouard et Linda ne s’appuient pas sur un optimisme stérile  ;  Ils ont une totale et claire connaissance et perception du danger qui accompagne certaines formes d’agriculture et comptent bien gagner en montrant qu’il est possible de faire différemment. A travers leur ferme, ils sont solidaires et responsables. Les fruits et légumes récoltés sont exclusivement distribués en circuit court. Pour ceux qui aimeraient en savoir plus ils ont créé l’association « Les amis de la Ferme de la Mare des Rufaux » qui propose animations et renseignements sur les thématiques de l’agroécologie et de la permaculture.

Nous avons visité la ferme en octobre, juste avant le repos hivernal. Elle montre une profusion de fruits et légumes aussi variés qu’appétissants. Nous n’avions jamais vu d’aussi belles tomates au nord de la Loire et gouté de framboises aussi délicates ! Les espaces sont cultivés intelligemment et sont utilement gérés, impliquant l’intervention des auxiliaires de culture (abeilles, araignées, et autres habitants des lieux, oiseaux etc..) et plantes adventices (certains disent mauvaises herbes). La terre de la Ferme de la mare de Rufaux est devenue riche avec le temps et l’application des principes permacoles. Il est spectaculaire d’observer la profusion issue de cette terre par rapport au no man’s land de certains champs voisins. Ce sont plus de 100 espèces différentes de légumes, fruits et aromatiques qui sont produits ici ! Après 4 ans de travail, Linda et Edouard livrent une cinquantaine de familles en AMAP, une école élémentaire, 3 restaurants gastronomiques. Ils vendent aux beaux jours à la ferme le samedi après-midi où nous avons pu voir un défilé incessant de clients ravis.
A travers ce reportage nous espérons vous faire aimer cette ferme qui respire la vie et qui est, à elle seule, un manifeste pour une consommation plus réfléchie, bio et locale.
*avec l’aide ensuite de quelques amis et membres de leurs familles, puis maintenant de stagiaires.

_mg_6536

_mg_6497

_mg_6569

_mg_6570

_mg_6515

_mg_6660

_mg_6641

_mg_6647

_mg_6673

_mg_6654

_mg_6492

_mg_6618

_mg_6530

_mg_6443

_mg_6345

_mg_6482

_mg_6369

_mg_6522

_mg_6532

_mg_6586

_mg_6360

_mg_6358

_mg_6546

_mg_6307

_mg_6335

_mg_6398

_mg_6379

_mg_6502

_mg_6339

_mg_6547

_mg_6467

_mg_6326

_mg_6387

_mg_6391

_mg_6533

_mg_6524

_mg_6341

_mg_6716

Share