_MG_6304

_MG_6483-2

S‘engager à pied dans la rue Servandoni* est un plaisir ; J’aime quitter le charmant, mais souvent trop animé et bruyant quartier de Saint Sulpice, pour arriver aux portes du jardin du Luxembourg, par cette petite rue aux airs de passage secret. Depuis peu, le restaurant « le bon Saint Pourçain » a fait peau neuve. Un mix d’ancien et de nouveau bien pensé et réussi : un décor classique de bistrot français ( banquettes rouges, carrelages et miroirs) un accueil très « Saint Germain » grâce au pétulant Dominique (ancien du Flore) et à Léa, une cuisine du marché superbement réalisée par le jeune chef : Mathieu Techer (Sergent recruteur / Senderens). J’ai particulièrement apprécié les aubergines caramélisées à la texture et au goût surprenants. Une petite salle, une cuisine ouverte, quelques tables en terrasse, le restaurant offre le plaisir simple de passer un bon moment.

*Cette rue porte, depuis 1806, le nom du peintre, architecte et décorateur de théâtre Giovanni Niccolo Servandoni qui est l’auteur du portail de l’Eglise Saint Sulpice, voisine.

_MG_6481

_MG_6309

_MG_6453

_MG_6362

_MG_6499

_MG_6296

_MG_6401

_MG_6293

_MG_6534

_MG_6427

_MG_6291

_MG_6559

Share