Sauvage à Paris. 55 rue du Cherche midi. Elu meilleur « sophistroquet » par le guide fooding 2019 ! Depuis notre première visite en 2015, Sauvage a changé de trottoir et s’est agrandi.

L’adresse est une des bonnes tables du 6ème arrondissements de Paris.

Sauvage_0285

Sauvage_0362

Sébastien Leroy cuisine en silence. Il a la douceur et le regard de l’enfant, la stature de l’Homme des bois et le sourire présent. Il tisse des liens de reconnaissance avec les artisans qu’il rencontre et avec qui il partage le goût du bon et du vrai pour suite nous faire découvrir les saveurs de tous ces produits choisis avec soin. Salaisons et fromages issu des meilleurs artisans de nos terroirs, vins, huitres (Utah beach, l’un des « grands crus » de Normandie)…

Sauvage_0317

Sauvage_0288

Ce jour là il n’y avait que des hommes, fort sympathiques, qui semblaient trop contents d’être là, dans un des seuls endroits du quartier qui ne soit pas un repère de « serial shoppeuse ». Devant ma remarque, Sébastien nous confirme que des femmes sont pourtant souvent présentes parmi les convives. Nous retournerons très vite apprécier la cuisine et les produits de Monsieur Sauvage. Sa cave est riche de belles bouteilles et de vins de producteurs, notamment des vins alsaciens très curieux et excellents.

Sauvage_0382

Sauvage_0381

Sauvage_0308

Sauvage_0343

Sauvage_0297

Sauvage_0489

Sauvage_0355

Sauvage_0394

Sauvage_0428

Sébastien fait aussi sa propre poutargue (œufs de mulet salés et séchés).

Sauvage_0442

Sauvage_0335

Sauvage_0492

Sauvage_0411

Bonne Table du 6ème arrondissement de Paris

Sauvage_0374

Share