sans titre (13 sur 348)-2

Les vendanges ont débuté cette nuit, aux heures les moins chaudes, pour préserver les raisins. C’est au coeur de la Provence varoise que s’épanouit un des vignobles les plus anciens* de France. Le Château Roubine est depuis 1994, la propriété de Valérie Rousselle** ; Dès l’aube, elle participe avec passion au quotidien de la vie des vignes. Grâce à son travail et à celui de son équipe ***, le domaine est fier d’allier technologie et traditions, dans le respect total des règles de l’agriculture raisonnée. La vigne est ici taillée en « cordon de Royat » : une taille courte sur charpente longue qui permet d’étaler les grappes pour qu’elles profitent de l’aération, ainsi créée et de l’ensoleillement. Cette taille donne moins de rendement mais offre une qualité de raisins supérieure. Le Château Roubine s’étend sur plus de 100 hectares. Il a la spécificité de bénéficier d’un drainage naturel et d’un éventail de 13 cépages : Cabernet Sauvignon, Carignan, Chardonnay, Cinsault, Clairette,Grenache, Merlot, Mourvèdre, Rolle, Sémillon, Syrah, Tibouren et Ugni-Blanc. Pour parler simplement, le domaine est riche de très bons vins, rouges, blancs et rosés . Depuis 1955, il fait partie des 23 domaines viticoles français, bénéficiant du titre de « cru classé ». Le domaine a su sortir du lot des multiples propositions varoise de vin Rosé et propose un vin délicat et gourmand au nom romantique de « Roubine La Vie en Rose ». Ce vin est composé de Grenache à 50%, de Tibouren à 20% de Cinsault à 20% et de 10% de Syrah. Sa robe est rose à reflet gris et il s’exprime malicieusement avec les poissons de méditerranée.
Le Château se veut ouvert au public et propose durant l’été des activités oenotouristiques. Pour ceux qui ont envie de marcher, de découvrir et d’apprendre, une balade « sentier vigneron » est fléchée au milieu des cépages du domaine. Certaines nuits, pour les rêveurs et amateurs de bons vins et d’étoiles, des soirées Cep & Ciel en compagnie de l’astronaute André Casesse sont organisées. Des cours de cuisine provençale et visite des marchés locaux permettent, à certaines périodes, d’être initié aux spécialités culinaires de la région telles que les artichauts à la Barigoule, la ratatouille, le pistou ou la daube… Pour les amateurs de silence et d’espace, La maison d’hôtes, « le mas des Candeliers », se trouve idéalement placée au milieu du domaine.

sans titre (77 sur 440)

sans titre (206 sur 348)

sans titre (54 sur 440)

sans titre (38 sur 440)

sans titre (103 sur 348)

sans titre (222 sur 348)

sans titre (64 sur 440)

*Le Chateau Roubine, connu depuis le XIV ème siècle fut cédé par l’Ordre des Templiers en 1307 à l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. **Valérie Rousselle se destinait à l’hotellerie (école hotelière de Lausanne & Certificat d’oenologie et de viticulture) Elle commence sa carrière au sein du groupe Barrière. Elle se consacre depuis 1994 au développement du domaine. Son fils Adrien Riboud est chargé de développer le domaine. Il a créé sa propre cuvée « Roubine la vie en rose ». ***L’équipe : Jean Louis Francone maitre de culture, qui connait comme personne les vignes et tient depuis 25 ans des carnets ou il note le temps, la température, l’évolution des fruits et mille autres petits secrets. Pierre Gérin maître de chai, Olivier Nasles oenologue, Bruno Berner ingénieur agronome et une trentaine de personnes impliquées dans la gestion du domaine.

sans titre (281 sur 348)

sans titre (173 sur 348)

sans titre (114 sur 348)

sans titre (119 sur 348)

sans titre (131 sur 348)

sans titre (336 sur 348)

sans titre (319 sur 348)

sans titre (302 sur 348)

sans titre (325 sur 348)

sans titre (428 sur 440)

sans titre (124 sur 440)

sans titre (259 sur 348)

sans titre (340 sur 348)-2

sans titre (317 sur 440)

sans titre (292 sur 440)

sans titre (329 sur 440)

sans titre (315 sur 440)

sans titre (287 sur 440)

Share